En quoi consiste exactement la greffe des cheveux ?

greffe cheveux tunisie

La greffe de cheveux en Tunisie consiste à déplacer de cheveux d’une zone résistante aux hormones (l’une des causes de l’alopécie) vers une zone à faible croissance capillaire ou atteinte de calvitie. Cette zone est le plus souvent l’arrière de la tête.

Implants capillaires : solution radicale et efficace

Les hommes n’en parlent peut-être pas assez souvent, mais ils sont plusieurs à aimer leurs cheveux et penser que les cheveux font partie de leurs identités. L’évolution des mœurs et surtout des techniques de reconstruction capillaire ont fait qu’on assitse depuis la dernière décennie à un débat plus ouvert autour du sujet de la greffe de cheveux. La perte de cheveux peut avoir un effet néfaste sur la confiance en soi et, dans certains cas, entraîner des problèmes de santé mentale, qui peuvent atteindre l’anxiété et la dépression. Quels sont les techniques de greffes de cheveux en Tunisie ? comment se déroule la procédure et que faut-il savoir avant d’entamer ce traitement ?

Comment se déroule l’opération de greffe capillaire ?

La greffe de cheveux est une opération impliquant de la chirurgie et nécessitant une consultation préopératoire avec le chirurgien qui va expliquer la procédure, ses avantages et ses inconvénients. La chirurgie et l’implant  capillaires se déroulent sur plusieurs heures sous anesthésie locale, il est donc important de réserver la journée entière et de se préparer mentalement. La plupart des chirurgiens préféreront que le patient ait le crâne rasé avant d’entamer la procédure, facteur duquel il faudrait tenir compte.

Deux techniques de greffe de cheveux sont pratiquées en Tunisie dont la principale différence est la technique de prélèvement des follicules. Les follicules sont une sorte de paquets pouvant contenir plusieurs cheveux.

La greffe de cheveux par extraction unitaire de follicules :

C’est la technique la plus moderne pour la greffe de cheveux. En utilisant un instrument d’extraction spécialisé, un médecin très expérimenté extrait les follicules pileux depuis l’arrière de la tête du patient. Ces follicules sont ensuite transférés dans la zone receveuse à l’aide d’une aiguille micro-chirurgicale spéciale. Cette technique ne laisse pas de cicatrices et les patients reprennent très rapidement une vie normale.

La greffe de cheveux par micro-transplantation d’unité folliculaires :

Cette méthode progressivement délaissée à cause des cicatrices linéaires qu’elle laisse, consiste à prélever une bande de cuir chevelu de l’arrière de la tête pour ensuite la disséquer en greffes individuelles. Cette technique permet de traiter de larges zones en moins de séances. Un temps de repos est nécessaire après une intervention de ce type.

A partir de ce moment, les deux techniques évoluent de la même manière. A ce niveau de la procédure, le chirurgien va percer la zone du cuir chevelu qui recevra les greffes. Les greffes sont insérées sous un angle avec une densité spécifique. Ceci afin de s’assurer qu’un motif naturel et réaliste soit atteint.

Quels sont les risques des implants de cheveux ?

Un soin particulier doit être apporté à la cicatrice laissée par la micro-transplantation d’unités folliculaires dont les points de sutures sont enlevés après une semaine. Ces soins comportent les crèmes cicatrisantes et le nettoyage de la plaie.

Après un implant de cheveux, le cuir chevelu se gonfle et devient douloureux au toucher. Les patients seront sous antibiotiques, stéroïdes et antidouleurs pour quelques jours. Les follicules greffés devront êtres hydratés à l’aide d’une solution saline pendant quelques jours.

Un shampoing dilué est utilisé et les cheveux seront lavés d’une manière à ne pas stresser les follicules insérés.

A quel résultat s’attendre après une greffe capillaire ?

avant apres greffe capillaire en tunisie

La greffe de cheveux permet de traiter les calvities de larges dimensions avec la même efficacité que les régions de moindre taille.

Etant une opération non invasive avec un faible temps de convalescence, les femmes souffrant de calvitie peuvent recourir à la greffe de cheveux par extraction unitaire de follicules.

Les follicules greffés tomberont naturellement au bout de deux semaines pour laisser place à de nouveaux cheveux qui pousseront après trois à six mois. 

A qui ce traitement est à ne pas conseiller ?

Les personnes ayant des problèmes de santé liés au diabète, à l’hypertension ou des problèmes cardiaques, les personnes de moins de vingt-cinq ans et dont la chute de cheveux est encore en évolution ainsi que les personnes ayant des causes de calvitie inconnues ou pas encore diagnostiquées et pour finir les patients ayant une faible densité capillaire à l’arrière de la tête, ces personnes ne sont pas de bons candidats pour la procédure de greffe capillaire.

La greffe de cheveux est efficace contre l’alopécie, d’où l’importance de la consultation préopératoire pour diagnostiquer le cas du patient et lui conseiller la meilleure technique de greffe.