Rhinoplastie ethnique Tunisie

La rhinoplastie est une intervention de la chirurgie plastique, esthétique et reconstructive du nez qui permet d’en corriger les défauts et de les remodeler. Mais compte tenu de la spécificité de chaque cas, et aussi parce qu’il existe divers types de nez, la rhinoplastie ethnique Tunisie contrairement à une rhinoplastie classique, vise à modifier les nez de types asiatiques et africains particulièrement.

Qu’est-ce qui définit le caractère ethnique du nez ?

La forme du nez diffère parfois en fonction des origines. Il existe pour cette raison, différentes formes de nez ethniques. La différence fondamentale entre différents nez se fait au niveau de l’index nasal et de l’index de pointe. C’est-à-dire, la forme, la taille et aussi l’orientation des structures osteo-cartilagineuses.

Plus exactement, l’index nasal se mesure à partir du rapport entre la longueur et la largeur du nez. Et l’index de pointe entre la largeur au niveau de l’apex des narines et la largeur au niveau de la partie externe des ailes narinaires.

Selon ces caractéristiques, l’on peut avoir un nez caucasien dit leptorrhinien parce que long et étroit et dont l’index nasal est inférieur à 60 % et 70 % pour l’index de pointe.

Or, pour le nez asiatique dit mésorrhinien, l’index de nasal se situe entre 60 à 65 % et entre 70 et 80 % pour l’index de pointe. Tandis que pour le nez africain, dit platyrrhinien parce que court et large, l’index nasal est supérieur à 65 % contre plus de 80 % pour l’index de pointe. On distinguera aussi au passage un nez européen d’un nez juif ou d’un nez italien, etc.

Quelle est la particularité du nez africain et du nez asiatique ?

Aussi appelé nez négroïde, le nez africain se caractérise par sa peau épaisse et son important tissu fibro-graisseux, le dorsum plat et large, sa cloison réduite, une pointe large, ronde avec une absence de projection.

Les caractéristiques du nez asiatique se définissent par la même peau épaisse et aussi un abondant tissu fibreux et graisseux, le dorsum plat et large avec des os courts, c’est un nez large et court qui manque lui aussi de projection.

Quelles sont les indications d’une rhinoplastie ethnique ?

La chirurgie du nez ethnique est généralement indiquée pour des nez dont le développement osseux et cartilagineux semble insuffisant. Il s’agit en l’occurrence des cas suivants :

  • L’arête nasale large et plate
  • La pointe nasale épatée
  • De larges narines (dans ces cas, c’est lorsque l’on observe le nez de face)

Mais quand le nez est perçu de profil, on peut remarquer au nez ethnique une absence de hauteur qui se caractérise alors par :

  • L’arête nasale basse
  • Une absence de projection de la pointe du nez
  • Un angle fermé entre le nez et la lèvre supérieure

En quoi consiste la correction d’un nez africain ?

rhinoplastie ethnique tunisie

La chirurgie de correction du nez négroïde porte d’une part sur la largeur des narines et d’autre part sur la pointe. Pour corriger les narines larges du nez africain, le chirurgien va procéder à une résection cutanée connue aussi sous l’appellation de réduction alaire.

Et pour corriger la pointe, il peut choisir parmi l’une des 4 techniques suivantes : l’ablation de l’excès de graisse sous-cutané, la suture des dômes pour remodeler la pointe, l’utilisation d’un étai de columellaire pour le renforcement ou alors l’addition d’un bouclier de Sheen.

En quoi consiste la correction d’un nez asiatique ?

rhinoplastie ethnique tunisie

La plupart du temps, un nez asiatique requiert plus une augmentation du dorsum qu’une réduction. Mais celle-ci s’accompagne alors d’une résection de la graisse ou d’une réorientation des structures. Pour augmenter le dorsum, l’on peut alors procéder à une greffe de cartilage. A contrario du nez africain, le nez asiatique n’exige pas une réduction alaire.

Comment se déroule la chirurgie de la déviation du nez  ?

Les techniques sont parfois les mêmes que dans une rhinoplastie classique, à la différence que la spécificité ethnique du nez doit être prise en compte.

Ainsi, pour augmenter la projection de la pointe nasale ou combler le creux au niveau de l’arête nasale,  l’on peut procéder à une autogreffe du cartilage. Mais pour rectifier une arête nasale aplatie ou rehausser la pointe, un implant nasal peut être nécessaire.

Cette technique est particulièrement indiquée pour les patients qui présentent une peau épaisse et pour les rhinoplasties asiatiques. Pour la réduction des narines larges, une plastie des narines est nécessaire.

Elle consiste alors à supprimer la peau et les tissus mous en excès, et dans ce cas, l’incision est située dans le sillon entre la narine et les joues.

Une suture des cartilages permettra de diminuer la pointe du nez, tandis qu’une résection ostéo-cartilagineuse va permettre d’affiner la pointe du nez et la structure de l’arête nasale.

Quelle est la durée de l’intervention ?

comme pour la chirurgie nasale classique, une rhinoplastie ethnique se déroule généralement sous anesthésie générale et l’intervention peut durer entre 1h et 2h selon les cas à traiter et la technique employée.

Y a-t-il des cicatrices apparentes?

Ne s’agissant pas d’une rhinoplastie médicale qui se fait selon une technique non invasive, la chirurgie du nez ethnique implique des incisions et éventuellement des cicatrices. Celles-ci néanmoins sont endonasales et les cicatrices sont à l’intérieur des narines. Sauf dans les cas ou il faut réduire la taille ou bien la longueur des narines, alors, la cicatrice se situe sur une petite partie du sillon qui sépare l’aile du nez et les lèvres supérieures.

Quel est le suivi postopératoire ?

Le suivi postopératoire d’une rhinoplastie ethnique à enlever après une semaine, le plâtre et aussi les fils quand une réduction des narines a été pratiquée. Puis après 3 semaines, la première consultation postopératoire est requise, suivie d’une seconde au bout de 3 mois et d’une dernière consultation 6 mois après.

Quels sont les soins postopératoires ?

Les soins postopératoires requis consistent à un traitement antibiotique pour 4 ou 5 jours, l’instillation de l’huile goménolée dans les narines afin d’éviter une inflammation des muqueuses et pour supprimer les croûtes et enfin l’application nocturne d’un pansement modelant pendant 2 mois.

Quel est le résultat souhaité ?

Le résultat d’une rhinoplastie ethnique est appréciable après 2 semaines. Mais pour le résultat définitif, il faut attendre parfois que l’œdème se résorbe complètement, c’est-à-dire 1 mois.

Quand peut-on reprendre ses activités ?

Après une rhinoplastie ethnique, il est possible de reprendre son activité professionnelle au bout du 3ème jour même s’il est conseillé d’en prendre 7. Pour reprendre l’activité sportive, il faut attendre en moyenne 1 mois et éviter les sports de contact.

 

Savoir Plus

Rhinoplastie innovante pour sculpter le nez

Correction de déformation de cloison nasale

Pourquoi subir une rhinoplastie secondaire ?