Septoplastie Tunisie : Chirurgie de correction de la cloison nasale

septoplastie tunisie

La septoplastie en Tunisie ou chirurgie de correction de la cloison nasale est une intervention de la chirurgie plastique du nez qui permet de réparer un nez déformé et principalement une déviation de la cloison nasale qui cause une obstruction nasale. La septoplastie permet de corriger une déformation ostéo-cartilagineuse partielle ou totale de la cloison nasale. Elle  permet également de corriger la forme du nez et d’améliorer ses fonctions respiratoires.

Quel est le prix d’une septoplastie en Tunisie ?

Avec des prix très compétitifs, la Tunisie vous offre un séjour médical dans l’un des hôtels prestigieux avec un suivi dans l’une des meilleures cliniques en Tunisie. Pour avoir le tarif exact d’une chirurgie de septoplastie en Tunisie, il vous suffit de remplir une demande de devis gratuit et sans aucun engagement.

devis septoplastie en tunisie gratuit et sans engagement

Dans quels cas faut-il faire une chirurgie septale ?

La septoplastie est indiquée de manière générale dans les cas de déviation de la cloison nasale qui peut survenir aussi bien chez l’enfant que chez l’adulte.

Chez l’enfant, lorsqu’une chirurgie septale n’est pas envisagée le plus tôt possible, tout en se rassurant d’être moins invasive, la déviation de la cloison nasale peut conduire à une modification de la croissance faciale voire à d’autres malformations du visage.

Or, chez l’adulte, l’on constate que la déviation de la cloison nasale en général ou les cas de déviation septale obstructive isolée ou de manière plus simple, provoque chez certains une obstruction nasale qui se manifeste chez certains individus par un SAOS (syndrome d’apnées obstructives du sommeil).

Bien qu’une hypertrophie des cornets, une végétation adénoïde hypertrophique ou une polypose nasale peuvent être aussi à l’origine d’une obstruction nasale, il s’agit d’une anomalie qui sans prise en charge, peut être gênante aussi bien sur le plan fonctionnel que sur le plan esthétique. C’est pour cette raison que l’opération est considérée aussi comme une chirurgie correctrice et esthétique du nez.

Quel est son principe ?

Le but de l’intervention est d’enlever la partie responsable aussi bien de la déformation de la cloison nasale que de l’obstruction afin de remodeler le nez.

Et pour se faire, le plasticien peut pratiquer une incision endonasale ou bien une incision à la base du nez afin de pratiquer l’ablation de la partie déformée et au remodelage du nez.

A la fin de l’intervention, après la suture, le chirurgien pose une atèle de chaque côté de la cloison nasale et parfois des mèches afin de réduire aussi bien le saignement que l’œdème postopératoire.

Quelle est la durée de l’intervention ?

La chirurgie septale est une rhinoplastie fonctionnelle qui se déroule sous anesthésie générale pendant 1h30. Celle-ci peut être associée à une rhinoplastie, on parle alors de rhinoseptoplastie.

Comment se déroulent les suites opératoires ?

Les suites opératoires d’une septoplastie sont simples. Généralement peu ou pas douloureuses, les suites opératoires d’une chirurgie septale sont marquées par une gêne respiratoire à cause des attèles et aussi des mèches.

Il est conseillé au patient de garder son pansement nasal durant une semaine. Les mèches sont quant à elles enlevées le jour même ou le lendemain de l’intervention. Sinon, outre la difficulté à respirer, une septoplastie postopératoire peut être caractérisée par des ecchymoses ou un nez gonflé dont la durée peut être de 2 semaines.

Quand peut-on reprendre ses activités ?

1 semaine environ après l’intervention, le patient peut reprendre son travail et pour le sport, il devra patienter plus de 2 mois avant de se mettre à des activités physiques dangereuses.

Quand peut-on apprécier le résultat ?

Normalement 3 semaines après l’opération, le patient peut déjà apprécier le résultat d’une chirurgie de correction de la cloison nasale. 2 mois après, il peut avoir une cicatrisation complète mais pas définitive. Le résultat final quant à lui survient à partir du 3ème mois.

Y a-t-il des complications ?

Les principales complications d’une septoplastie sont : un hématome de cloison, une épistaxis, une perforation septale iatrogène, un abcès de la cloison, une obstruction nasale résiduelle, une dépression sus-lobulaire, etc.

En quoi consiste la septoplastie de l’enfant ?

Bien que sujette à discussion, la septoplastie de l’enfant s’avère être une nécessité afin de lui éviter à termes les problèmes respiratoires, la pneumatisation du visage, les pathologies otologiques et autres malformations secondaires.

Certes, l’étroitesse des fosses nasales de l’enfant pose un problème pour la réalisation de cette opération, et en l’absence de qualification de la part du chirurgien de conduire à un résultat insatisfaisant, insuffisant voire dégradé.

A quel âge un enfant peut-il se faire opérer le nez ?

Pour réaliser une chirurgie septale chez l’enfant, le chirurgien doit avant tout tenir compte de l’âge de l’enfant pour évaluer son ossification enchondrale, car les malformations du septum diffèrent selon l’âge. Durant la période pré-pubertaire de 6 à 11 ans, le problème concerne aussi bien les septales antérieures que la supramaxillaire, tandis qu’entre 11 et 16 ans l’on a affaire au septum antérieur.

Quelles sont les indications de la septoplastie pédiatrique ?

La septoplastie de l’enfant qui est une chirurgie endoscopique est envisageable à partir de 6 ans. Elle est déterminée après une rhinomanométrie antérieure active. Seule une déviation du septum cartilagineux permet d’engager une chirurgie de correction de la cloison nasale chez l’enfant.

Un nez inesthétique, déformé n’indique pas nécessairement une septoplastie de l’enfant. Les déviations exigeant cette intervention peuvent être génétiques ou hormonales (déviations postérieures), traumatiques (déviations antérieures) ou se décliner sous forme de déviations inférieures et/ou supérieures.

 

Savoir Plus

Technique innovante de rhinoplastie

Chirurgie du nez destinée aux individus de couleur

Dans quel cas, une rhinoplastie secondaire est-elle nécessaire ?