L’effet psychologique des cicatrices

Classé dans : Non classé | 0

Les cicatrices ont des origines différentes mais, sans aucun doute, elles provoquent toutes une trace qui va au-delà de la marque sur la peau. Si vous en avez un qui a une cicatrice est très visible, vous savez de quoi nous parlons.

Les effets psychologiques des cicatrices peuvent être causés par la mémoire de la plaie causant la cicatrice ou par ses effets sociaux ultérieurs. Cependant, il ne fait aucun doute qu’ils ont un grand impact sur les gens.

Une enquête récemment menée sur les réseaux sociaux indique qu’environ 40% des femmes sont trop conscientes de leurs cicatrices, ce qui engendre chez elles un sentiment de honte, de colère, de peur, d’anxiété ou de tristesse.

L’impact psychologique des cicatrices est souvent associé aux accidents de voiture, aux brûlures et à l’acné, entre autres. Bien que parfois ils peuvent être associés à des sentiments positifs, comme c’est le cas avec les cicatrices césariennes. Certaines études menées en Grande-Bretagne affirment que, malgré de bons souvenirs, la plupart des femmes n’ont pas une bonne idée de leurs cicatrices abdominales.

cicatrice abdominale

Les effets émotionnels, psychologiques et sociaux des cicatrices sont particulièrement visibles chez les personnes ayant des cicatrices très visibles. Certains des effets les plus fréquents sont la faible estime de soi et la difficulté à socialiser. De même, beaucoup de gens ont tendance à se couvrir pour masquer l’apparence de leurs cicatrices et la grande majorité ne participe pas activement aux événements sociaux.

Une façon de réduire les sentiments négatifs associés aux cicatrices est d’en diminuer la visibilité. Les traitements qui permettent de faire disparaître les cicatrices aideront le patient à se sentir mieux émotionnellement et physiquement.

Une procédure de laser CO2 fractionné diminuera considérablement l’apparence d’une cicatrice, donnant des résultats remarquables dès la première séance. Ainsi, à mesure que la peau se renouvelle, l’impact émotionnel diminue, permettant au patient d’être moins conscient de son apparence et de surmonter les sentiments de honte et de tristesse.