fbpx
Téléphone

0033 (0)1 84 800 400

E-mail

devis@visagestunisie.com

Si la médecine esthétique fait la part belle aux produits de comblement à base d’acide hyaluronique, l’injection acide poly lactique au visage fait figure de parent pauvre des traitements anti-âge. Pourtant, le Sculptra peut être une solution intéressante pour corriger les pertes de volume facial dues à l’âge ou à l’amaigrissement.

Définition et principe de Sculptra

résultat sculptra visage tunisie

Les injections Sculptra ont d’abord été indiquées aux patients atteints de lipoatrophie (fonte des tissus graisseux du visage, notamment chez les personnes souffrant de VIH).

Plus tard, on a étendu leur usage à des fins cosmétiques afin de rajeunir le visage avec Sculptra. Injecté directement sous la peau, il stimule la production de collagène et lifte le visage de manière progressive. Ceci a pour effet de rajeunir le visage et atténuer les rides. Ainsi, le Sculptra visage améliore l’esthétique faciale et donne un résultat très naturel. Il agit sur certains symptômes, associés ou non au vieillissement du visage, puisque l’acide polylactique peut :

Pour un résultat optimal, l’injection Sculptra visage se déroule sur 3 à 4 séances, espacées de 6 semaines en moyenne.

Comment agit l’acide poly-lactique du Sculptra sur la peau du visage ?

La substance active du Sculptra n’est autre que l’acide polyactique. Il s’agit d’une forme synthétisée de l’acide lactique, naturellement produit par le corps en cas d’effort musculaire intense.

Parce qu’elle stimule la croissance des tissus fibreux de la peau tout en étant parfaitement biocompatible, cette molécule a été utilisée pour confectionner des sutures chirurgicales résorbables.

En outre, l’acide lactique est naturellement présent sur le visage, puisque certaines bactéries bénignes le secrètent pour réguler le PH cutané et empêcher la prolifération de souches bactériennes « concurrentes » et pathogènes.  

En cosmétique, des crèmes visage incorporent l’acide lactique à leur composition afin de réparer la peau abimée par le soleil ou le tabac. De même, de nombreux spécialistes de médecine esthétique procèdent à l’injection acide poly lactique au visage au cours d’une séance de peeling chimique. Parce qu’elle est peu agressive pour les tissus cutanés, cette molécule convient parfaitement aux peaux claires, sensibles et irritables.

Quelle différence entre l’acide hyaluronique et l’injection d’acide poly lactique au visage ?

acide hyaluronique vs sculptra

L’acide hyaluronique agit en retenant les molécules d’eau dans le derme. De ce fait, son effet est essentiellement hydratant et repulpant.

Le Sculptra, lui, vise à épaissir le derme en stimulant le renouvellement cellulaire plutôt qu’à combler instantanément les pertes de volumes. En outre, l’injection acide poly lactique au visage fait baisser le PH cutané, ce qui permet d’atténuer les rougeurs faciales et de calmer certaines pathologies inflammatoires comme l’acné.

Compte-tenu de son mode d’action volumateur, le Scuptra est idéal pour remplir des zones faciales étendues (surtout les joues et tempes). Quant à l’acide hyaluronique, ses effets plus localisés en font un traitement de choix pour augmenter le nez et lèvres ou pour atténuer les rides de la patte d’oie.

En outre, la durée du sculptra est plus élevée que celle des injections d’acide hyaluronique. Le patient peut conserver le résultat des injections Sculptra pendant 2 à 3 ans, contre 6 mois en moyenne pour l’acide hyaluronique. En revanche, les résultats ne sont pas immédiats, car le processus de régénération du collagène prend plusieurs semaines.

Articles recommandés