L’acupuncture alternative au Botox ?

Classé dans : Non classé | 0

C’est une nouvelle méthode pour éliminer les signes de fatigue et les rides de votre visage, pour un effet lifting que tout le monde aime. Voyons pourquoi de plus en plus de stars utilisent l’acupuncture au lieu du Botox comme remède anti-rides.

Acupuncture : Qu’est-ce que c’est ?

L’acupuncture, une nouvelle méthode pour éliminer les signes de fatigue et les rides de votre visage, pour un effet lifting qui plaira à tous. Vérité ou tendance gonflée par le net ? Les résultats de ce traitement d’importation orientale et de tradition très ancienne sont comparés à ceux du célèbre Botox. Ce qui est certain, c’est que le sujet est brûlant, avec d’une part de plus en plus de millennials dépendant de la toxine botulique, d’autre part comme Katy Perry, Lucy Liu et Sandra Bullock friandes de micro aiguilles, qui sont la solution pour un rajeunissement progressif, sûr et tangible.

L’acupuncture, comment ça marche ?

Il est important de partir des origines de cette pratique thérapeutique, qui consiste à insérer des aiguilles très fines dans des points bien codés du corps humain, 365 selon la tradition. L’origine de l’acupuncture en Chine est incertaine, avec les premières références bibliographiques trouvées dans le canon de l’empereur de médecine interne, un texte d’un grand intérêt historique qui a été compilé entre 305 et 204 avant JC. Aujourd’hui, le médecin qui pratique l’acupuncture, sent le poignet artériel, vérifie l’apparence de la langue et pose une série de questions au patient. Une fois le diagnostic fait, il insère les aiguilles qui resteront dans le corps pendant environ 10-20 minutes.

L’acupuncture représente l’une des pratiques médicales provenant d’autres cultures plus acceptées par la communauté scientifique médicale mondiale.

Les bienfaits de l’acupuncture

Aujourd’hui, l’acupuncture représente l’une des pratiques médicales les plus acceptées dans d’autres cultures par la communauté scientifique médicale mondiale. Alors que la médecine scientifique moderne se concentre sur les variations biochimiques de l’organisme, la médecine chinoise prend en considération l’énergie dont chaque être vivant est doté, comment elle se propage à travers les canaux énergétiques (les célèbres méridiens), quelles sont ses perturbations et quel type de pathologies elles provoquent. En développant ces théories, la médecine traditionnelle chinoise au cours des millénaires a développé une grande capacité à acquérir et à coder des informations, abordant avec brio à la fois la thérapie et la prévention des maladies. Son action est anti-inflammatoire, analgésique et décontractant, mais elle a aussi des effets relaxants avec un effet bénéfique sur l’humeur.

Acupuncture et rides

Et les actions anti-âges alléguées pour améliorer la santé et l’apparence de la peau ? L’acupuncture est également efficace dans les traitements esthétiques, notamment avec la pratique appelée « aculifting ». C’est une méthode douce, non toxique ou invasive qui utilise la théorie de la médecine chinoise pour lutter contre le vieillissement du visage. L’aculifting exerce une action préventive sur le processus de vieillissement en stimulant en profondeur les fibroblastes favorisant la production de collagène et la microcirculation.

En quoi consiste la technique ? Des aiguilles très fines sont insérées sur les points d’acupuncture du visage, situés sur les muscles fourreurs (ou mimiques). Les aiguilles sont laissées pendant environ une demi-heure, parfois stimulées par un faible courant électrique. Déjà après le premier traitement, la peau sera tonifiée, le visage plus lumineux et plus lisse, comme lorsque vous sortez d’un repos profond, avec un grain de peau perfectionné. Comme en toutes choses, c’est la constance qui donne les meilleurs résultats. Oui à un cycle de 8/10 traitements, idéal sur une base hebdomadaire en combinaison avec des massages et drainage lymphatique.

L’acupuncture exerce une action préventive sur le processus de vieillissement, stimulant en profondeur les fibroblastes qui favorisent la production de collagène et la microcirculation.

Faux mythes sur l’acupuncture

De nombreuses fausses informations circulent en matière d’acupuncture. Les principaux faux mythes à dissiper concernent l’effet placebo, avec la théorie selon laquelle il n’est utile que pour soulager la douleur, sans toutefois conduire à des effets thérapeutiques concrets. C’est faux : outre la réduction de la douleur, cette pratique intervient directement sur le processus inflammatoire, comme l’ont démontré au fil des années de nombreuses études scientifiques.

En fait, l’important est de sélectionner un professionnel qualifié et préparé à l’écoute de vos besoins, garantissant une fiabilité maximale. Que ce soit pour réduire une migraine ou pour réagir sur les ridules.